[RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Lambert Harserieux le Dim 5 Sep 2010 - 15:26

Le capitaine du châtelet mena Turinge jusque dans l'aula.

Ch'ost l'aula magna. Lai grand'saille.
Bon. Vos attindez ici. Ya lai duchiesse qu'va vos voièr ben tost. Vos tochez poiènt aux bainnières des cloièsons !


Il laissa l'homme ici, allant prévenir la duchesse de sa présence.
avatar
Lambert Harserieux
Gairdien du chastelet d'Ausserre
Gairdien du chastelet d'Ausserre

Nombre de messages : 36
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 15/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Turinge le Dim 5 Sep 2010 - 16:14

Arrivé dans la Grande Salle du Château des Ducs d'Auxerre, Turinge fut impressionné par la taille et la décoration de l'endroit. Il admira les bannières qui pendaient du plafond et celles accrochées aux parois. Il se promena dans l'endroit sans rien toucher, suivant les recommandations de Lambert. Turinge se demandait où il avait appris à s'exprimer comme ça... sûrement pas chez les moines. A moins que ce soit un dialecte local. Il se demanda si la Duchesse parlait ainsi. Il sourit à cette pensée mais se reprit bien vite.
avatar
Turinge

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Turinge le Sam 11 Sep 2010 - 5:07

Turinge attendit.
avatar
Turinge

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Ingeburge le Dim 12 Sep 2010 - 13:14

Les yeux d'Ingeburge avait pris cette teinte orageuse qu'il ne faisait pas bon voir croître quand l'on se trouvait être en face d'elle, pour cause de rendez-vous ou par nécessité de service. L'homme qui se tenait dans la même pièce qu'elle ne pouvait le savoir; c'était la première fois qu'il rencontrait la vilaine Prinzessin. Bien sûr, il avait forcément eu vent de la réputation de cette dernière, nombre de contes circulaient sur son compte et il n'était guère aisé d'y démêler le vrai du faux, le précis du déformé mais il ne connaissait rien des détails, des signes, des gestes ou des attitudes qui indiquaient que l'irritation de son hôtesse allait grandissante.
En effet, celle-ci, d'une main crispée qui retenait à grand peine ses sursauts de colère, palpait une étoffe déroulée sur une table et écoutait le boniment de l'homme qui tentait de lui vendre de la camelote. Elle le laissait lui débiter l'assurance que ce brocart était à nul autre pareil, qu'il était unique et qu'il lui vendait à bon prix, prix que jamais ses fournisseurs habituels ne pratiqueraient avec elle.
Froidement, elle finit par répondre, ayant repoussé le tissu d'un air dégoûté :

— Cela, messire, j'en conviens aisément, à nul autre pareil. Une telle cherté pour du chiffon, il est sûr que cela doit être bien rare. Vous ne me ferez donc pas accroire qu'il s'agit là de brocart, rien dans la trame, rien dans le tissage, rien dans les broderies ne va en ce sens. vous pouvez reprendre votre marchandise, je ne suis pas acheteuse.

Et, alors qu'elle était sur le point d'asséner d'autres arguments étayant sa position, la porte s'ouvrit et livra passage à Lambert Harserieux. De son langage fleuri à l'accent non moins enchanteur, celui-ci lui rapporta qu'un homme « St'Anthelme » demandait à la voir, que le sieur en question était envoyé par le bon Seigneur d'Irancy et avait été remisé en l'Aula Magna. La diversion, tant pour le marchand que pour la duchesse, arriva à point nommé et, Ingeburge, soulagée de pouvoir se débarrasser de l'escroc qui voulait faire passer un vulgaire drap pour de la soie brochée – aaaaaah cette faiblesse de l'Auxerroise pour les étoffes soyeuses – sauta sur l'occasion pour se retirer non sans avoir ordonné au capitaine du châtelet d'Auxerre de prendre le drôle qui avait essayé de la tromper par le col, de l'expulser du château et de lui faire comprendre qu'il n'était plus le bienvenu à Auxerre la cité. Ah, et de trouver Irancy, aussi, puisqu'il était responsable de l'arrivée de... elle n'avait point compris le nom.

Parcourant le couloir qui la mènerait à l'Aula Magna, Ingeburge réfléchissait à cette visite impromptue, s'interrogeant sur les motivations de l'inconnu mais aussi de son vassal. Bast, elle saurait sous peu, il ne servait à rien de se triturer les méninges et de se perdre en conjectures. Poussant une petite porte dissimulée dans le mur du fond de la salle d'apparat du château, elle apparut enfin en l'aula, en ses voiles noirs. Elle rejoignit dans le même mouvement sa cathèdre surmonté d'un dais de velours bleu , y prit place et posa son regard froid sur l'homme ayant demandé audience. Ingeburge était encore agitée par l'entourloupe du commerçant et ne se sentait pas en veine d'amabilité, du reste, cela importait peu, cela apporterait un peu plus de crédit à ce qui circulait sur son compte. D'où cet examen prolongé mais non pas impoli, il s'agissait avant tout de jauger ce visiteur non attendu.
Finalement, la Duchesse d'Auxerre desserra les lèvres et déclara :

— Monsieur...
Et rien de plus car si elle comprenait le morvandiau, elle n'avait pas vraiment saisi le nom cité par Lambert et parce que ce n'était pas elle qui avait sollicité cet entretien.

Elle tendit sa main à baiser.

_________________
« Aultre n'aurai. »
avatar
Ingeburge
Die Verdammte Schneekönigin
Die Verdammte Schneekönigin

Nombre de messages : 15278
Age : 99
Localisation : Bourgogne, ma mignonne!
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Turinge le Lun 13 Sep 2010 - 19:42

Turinge vit entrer la Grande Duchesse voilée de noire, passant par une petite porte. Dans un mouvement gracieux et distingué, elle vint s'installer sous le dais d'honneur.
La Dame avait une présence qui en imposait et qui emplissait toute la pièce. La Grande Duchesse se tenait devant lui ! Il ne pensait pas qu'un jour un tel honneur puisse lui être accordé. Alors qu'elle le regardait d'un air fermé comme savent le prendre les personnes de cette qualité, Turinge put contempler les traits de la légendaire Duchesse d'Auxerre. Elle lui adressa la parole, signal qu'il pouvait désormais répondre.


Turinge s'approcha respectueusement, mit un genou en terre et avança une main vers celle, tendue de la belle dame. Il approcha ses lèvres et c'est à peine s'il effleura la peau.

Mes respects, Votre Grace
Je me nomme Turinge Saint-Anthelme. Je suis de Cosne sur Loire. C'est un honneur pour moi de rencontrer en ce jour la légendaire Duchesse d'Auxerre. Je n'aurais jamais imaginé en me présentant en votre bonne ville que cet honneur pût m'être accordé. Je ne connaissais de vous que les écrits fabuleux de vos exploits au service du Grand Duché d'Occident. Ce jour restera gravé dans ma mémoire. C'est un beau cadeau que vous me faites en ce jour de mon Baptême, que de m'accorder une audience. Et si j'osais, je vous demanderai de m'accorder votre Aristotélicienne Bénédiction...
avatar
Turinge

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Ingeburge le Mar 14 Sep 2010 - 18:36

Saint-Anthelme. Voilà, elle avait désormais la réponse à sa silencieuse interrogation, et par le principal intéressé lui-même. Et puis, elle avait également son prénom, détail occulté par Lambert dans son intervention ou par elle encore sous le coup de la contrariété causée par le marchand de drap véreux, elle ne se souvenait. Un prénom donc, Turinge, et Ingeburge se rendit compte alors que le Cosnois se présentait à elle qu'elle l'avait déjà rencontré. Elle fit un effort de concentration, tâchant de se souvenir et en conclut, après avoir fouillé sa mémoire qu'étant Cosnois, il n'était pas l'un de ses paroissiens, qu'elle ne l'avait donc pas non plus " connu " à Tonnerre ni à la Basilique Saint-André et qu'elle ne pouvait l'avoir vu qu'entre les murs accueillant les séances de travail et de discussion de l'Assemblée de Bourgogne. Oui, cela ne pouvait être que là-bas, elle n'avait pas pour habitude de se mêler au monde en dehors de ses activités épiscopales.

Mais, Turinge Saint-Anthelme donc, continuait et lui exposait ce qui aurait dû être les raisons de cette audience qu'il a avait demandée. Au lieu de cela, il évoqua non sans fougue ce qu'il savait d'elle et s'épancha ensuite sur l'honneur qu'elle lui faisait avant de lui demander sa bénédiction. A cet inattendu exorde, elle répondit :

— Bénédiction accordée, bien évidemment; l'entrée d'un croyant dans la communauté aristotélicienne constitue toujours une heureuse nouvelle, surtout en ces temps où l'engeance hérétique semble accroître son influence.

Si c'était là tout l'objet de l'entrevue, ce serait plutôt court. Il conviendrait peut-être, pour l'avenir, de fixer à quelle fréquence elle accueillerait toute personne ayant une sollicitation à lui soumettre car elle ne pouvait se permettre de recevoir à n'importe quelle heure du jour et n'importe quel jour de la semaine. Beaucoup d'ouvrage demeurait à effectuer dans la constitution de sa maison et l'organisation d'icelle. Mais elle balaya ces pensées laborieuses, l'heure n'était pas à ces considérations domestiques. Prudemment, elle reprit la parole et demanda :
— Auriez-vous autre chose à me faire connaître?

_________________
« Aultre n'aurai. »
avatar
Ingeburge
Die Verdammte Schneekönigin
Die Verdammte Schneekönigin

Nombre de messages : 15278
Age : 99
Localisation : Bourgogne, ma mignonne!
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Turinge le Jeu 16 Sep 2010 - 18:34

Turinge hésitait. Il se demandait bien jusqu'où pousser l'audace face à une si grande Dame. On lui avait fait un immense honneur en lui présentant Sa grâce. Maintenant c'était à lui d'expliquer ce qu'il désirait. Mais avant, il décida de se présenter un peu :

Je suis un humble artisan Cosnois. Je suis très pieux, honorable, intelligent, courtois et serviable. Dans l'avenir, mon désir est d'embrasser la carrière ecclésiasique, lorsque j'en aurai le niveau.
En attendant j'ai de nombreuses questions qui me trottent dans la tête sur cette voie. Or je ne sais pas trop à qui m'adresser. Je suis triste de voir une église qui manque si cruellement de vocations...

Mes parents sont morts et je ne sais à qui m'adresser pour obtenir protection, aide et conseils pour mener dignement ma vie en ce monde.
Alors je vous demande humblement de bien vouloir être ma protectrice et celle de ma famille. Je souhaire donner du lustre à mon nom.


Turinge, toujours un genou en terre, espérait ne pas avoir manqué de respect à la Duchesse. Il était prêt à répondre à toutes ses questions. Il savait qu'il était un homme de valeur et que la Duchesse pourrait s'en rendre compte et lui donner une chance de le lui prouver.
Il attendait donc anxieusement la réaction de la Noble Dame.
avatar
Turinge

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Ingeburge le Sam 18 Sep 2010 - 21:01

Qu'avait-elle attendu quand Lambert Harserieux, solaire et truculent Capitaine du Châtelet d'Auxerre, lui avait indiqué, interrompant sa séance consacré à l'achat de pièces de brocart, qu'un homme souhaitait la voir et qu'il lui était envoyé par le Seigneur d'Irancy? Certainement quelque chose en rapport avec les responsabilités dudit seigneur son vassal à Auxerre, à savoir, la gestion du ban ducal. Il fallait des hommes pour constituer un ost digne de ce nom, capable de répondre aux appels du Grand Duché d'Occident et le recrutement se devait d'être actif et efficace. Aussi – et elle le constatait pleinement maintenant que Turinge avait exposé les raisons de sa venue jusque chez elle – éprouva-t-elle quelque surprise à l'énoncé des prétentions du Cosnois. Ce n'est pas de lui, pour sûr, que l'on ferait un homme d'armes puisqu'il venait d'indiquer que c'était la voix religieuse qui avait ses faveurs.

Etonnée la Duchesse d'Auxerre, mais pas démontée pour autant; elle put ainsi répondre, s'attachant d'abord aux derniers propos du Saint-Anthelme :

— Le lustre s'obtient par des actes méritoires et des faits consistants et marquants, mais aussi par la régularité d'iceux et la constance de leur auteur. Il faudra donc, messire, œuvrer en ce sens sans jamais chercher à agir pour la seule gloire, vous n'arriverez sinon jamais à rien.
Sentencieuse la Prinzessin? Pas tellement, elle n'était pas de ceux qui se plaisaient à donner des leçons, mais, elle avait une conception bien arrêtée de la manière dont les personnes cherchant honorabilité devaient mener leur existence.
Elle poursuivit :

— Je constate que vous avez une idée précise de votre devenir et j'entends bien que vous espérez jouir de ma protection pour votre famille et vous-même. En ce qui concerne vos parents, je gage que vous comprendrez que je ne puis promettre, à l'aveugle, sans connaître ceux-ci et sans être informée de leur comportement, ma protection; je serais en effet bien légère d'étendre mon ombre à des personnes inconnues et qui ne me sont rien et de mettre par là ma réputation en jeu. Quant à vous...

Tête légèrement penchée sur le côté, elle observa l'homme demeuré agenouillé devant elle et elle ajouta :
— Je vous en prie, relevez-vous et écoutez ma proposition.
Son regard opalin vrillé sur Turinge, elle exposa alors son offre :
— La donne est similaire, je ne connais de vous que ce que j'ai pu observer par moi-même à l'Assemblée de Bourgogne – c'est-à-dire bien peu – et ce que vous me relatez présentement. Je vous accorde néanmoins que rien de fâcheux à votre propos ne m'a jamais été rapporté, c'est un bon point en votre faveur.
Ainsi, puisque vous vous présentez comme une personne rigoureuse et travailleuse, souhaitant apprendre et à terme entrer dans les ordres et, désireuse, afin de mettre toutes les chances de votre côté, jouir de ma protection et puisque pour ma part, je ne puis qu'aider un clerc en devenir et que je n'accorde ma confiance et mes bons offices qu'aux personnes qui me plaisent et dont j'ai eu l'occasion de reconnaître les qualités, il est un moyen de nous accorder tous deux. Votre tournure est de prime abord agréable, vous savez vous exprimer correctement et vous serez sous peu baptisé, vous débutez plutôt bien en vue d'être un jour religieux.

Un court silence ponctua ce préambule afin que le Cosnois s'imprègne bien de l'importance du moment. Puis, l'offre tomba, claire et précise :
— La charge de chapelain d'Auxerre est vacante, je vous la propose.
Curieuse ensuite de savoir ce que Turinge pouvait bien connaître de la hiérarchie religieuse mais aussi pour être sûre que la générosité de sa proposition avait bien été appréhendée, elle demanda :
— Savez-vous qu'elles sont les prérogatives, obligations et devoirs d'un chapelain?

_________________
« Aultre n'aurai. »
avatar
Ingeburge
Die Verdammte Schneekönigin
Die Verdammte Schneekönigin

Nombre de messages : 15278
Age : 99
Localisation : Bourgogne, ma mignonne!
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Turinge le Dim 19 Sep 2010 - 8:19

Turinge écouta religieusement les premières recommandations de la Duchesse.
Il n'était pas de la race noble et n'avait hérité d'aucun titre. Il était bien conscient que le lustre de son nom ne s'obtiendrait que par de hauts faits. Pourtant, la guerre ne l'attirait point du tout et il se demandait parfois s'il existait d'autres manières en ce monde violent de faire la preuve de sa valeur.


- Je dois avouer Madame que je ne suis pas attiré par la bataille. Je suis de tempérament doux. L'étude et la contemplation me comblent davantage. Voilà pourquoi je pensais entrer dans les ordres.

Pourtant des sentiments amoureux naissants pourraient bien me barrer la porte de l'ordination... Alors je ne sais réellement ce que sera mon avenir pour l'instant : église ou état ?
L'université ou le service de la société civile en mairie ou au duché m'attirent également. Vous le constatez, je souhaite profondément rendre service et je suis disposé à donner de mon temps. Etant bien ignorant, je suis venu vous demander conseil pour discerner dans quelle voie engager mon existence. Une dame telle que vous doit sûrement pouvoir me donner quelques conseils avisés.
Quant à ma famille, elle est bien réduite, pour le moment. Je n'ai qu'un jeune frère, Juliens.


La Duchesse témoignait de l'intérêt et de la confiance pour Turinge mais il ne voulait surtout pas s'imposer outre mesure ni même abuser de son précieux temps. Il se releva à son invitation.
Il écouta ensuite l'offre de la Duchesse. Turinge n'était ni vaniteux, ni prétentieux, ni orgueilleux. L'orgueil étant la racine de tous les maux, il le combattait violemment. Il sourit cependant pour lui annoncer fièrement :


- J'ai l'Honneur Madame de vous faire savoir que j'ai reçu le baptême depuis très peu de temps en la Cathédrale de Sens. De plus, je suis inscrit à l'Abbaye de Noirlac dans un séminaire de théologie. J'y ai étudié la hiérarchie religieuse et je sais donc quels sont les rôles d'un chapelain :

Un chapelain peut être ordonné ou pas. Il est sous l'autorité de l'évêque du diocèse dont dépend le fief. Il a la charge représentative de la gestion religieuse du fief où il est nommé. Il peut célébrer les sacrements aristotéliciens.


Turinge était fier d'avoir appris ces choses la veille même (ce qui est vrai).
Il se demanda pourtant de quel diocèse pouvait bien dépendre Auxerre.
Il baissa quelques instants la tête pour réfléchir à l'offre plus que généreuse qui venait de lui être faite puis reprit :


- L'offre que vous me faites est très généreuse, j'en suis conscient. Ce sera un grand honneur de pouvoir vous servir de la sorte, Madame. J'espère seulement que mon indécision concernant ma voie future ne vous gêne pas mais que vous pourrez me guider et m'éclairer de votre sagesse sur les chemins de l'existence. D'autre part, comme mariage et ordination sont incompatibles, je souhaite demeurer laïc. Mais je sais que l'on peut aussi servir son église de la sorte. C'est donc avec plaisir que j'accède à votre proposition.

Turinge était profondément heureux de l'honneur qui lui était fait. Il espérait pouvoir tenir dignement un tel rôle. Pour l'instant il était si ignorant...
Il attendit les réactions de la Grande Dame.
.

avatar
Turinge

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Ingeburge le Lun 20 Sep 2010 - 23:28

[HRP]Le RP se déroulant sur un court laps de temps, dans la même journée et le baptême ayant eu lieu après la rencontre Inge-Turinge, je considère que le baptême n'a pas eu lieu. Wink[/HRP]


Pfiou! C'est qu'il parlait d'abondance le sieur de Saint-Anthelme! Bon point là aussi pour une personne qui se voyait offrir une charge de chapelain privé à Auxerre, la maîtresse des lieux pourrait être sûre que le sermon ne serait pas expédié comme une étape à surtout ne pas approfondir, les occupants du château en seraient ra-vis, et tant pis, après tout, s'ils ne l'étaient pas; assister régulièrement à la messe pour Ingeburge, c'était vital et assister à un office de qualité, une exigence. Et à propos de messe, d'officiant...
— Il serait bien léger celui qui s'engagerait sur la voie de la prêtrise sans avoir pris conscience des conséquences de la prestation des vœux ad hoc et sans avoir fouillé avec soin les tréfonds de son âme. Devenir prêtre demande fermeté dans sa résolution et acceptation du caractère perpétuel de son engagement. Aussi, je comprends parfaitement vos hésitations et atermoiements, je les ai moi-même connus. Il est donc bien plus sage de commencer par rejoindre le clergé laïc, cela permet d'obtenir certaines réponses et également de prendre son temps. Je suis donc plutôt rassurée de savoir que vous examinez la chose et vous interrogez, c'est signe de sagesse. A ce propos d'ailleurs, j'avais pu faire connaissance à Cosne de celui que vous m'avez présenté comme votre frère, il m'avait lui aussi interrogé sur le clergé et sa formation.
Elle-même avait commencé par le diaconat, comme nombre de ses confrères parvenus au faîte des responsabilités ecclésiastiques.

Chassant ce qui pouvait ressembler à de la nostalgie, elle poursuivit :

— Soyez donc certain que vos hésitations relatives à ce point ne me gênent pas. Ce qui m'importe désormais, maintenant que je connais votre réponse, c'est de savoir si vous appréhendez ce que devenir chapelain d'Auxerre entraînera comme conséquences pour vous. Il y a les obligations canoniques, comme le respect de la hiérarchie, l'obéissance au droit canon et au dogme et le non-port d'armes. Il y a aussi les obligations liées à la charge, comme prendre soin de la paroisse d'Auxerre en assurant offices réguliers et soutien à mes gens. Vous serez grandement aidé par la formation que vous suivez à Noirlac, les Cisterciens dispensent là-bas nombre de cours de qualité. Mais il y a un troisième aspect qui compte à mes yeux et qui s'attache au type même de chapelle dont vous aurez la charge. En devenant mon chapelain, vous deviendrez membre de la maison d'Auxerre, vous intègrerez ma suite. Avez-vous une idée de ce que cela pourrait impliquer tant pour vous que pour moi?

Dernier sondage, et pas des moindres. ce qui serait dit lui permettrait de compléter l'opinion qu'elle s'était forgée au cours de l'entretien.

_________________
« Aultre n'aurai. »
avatar
Ingeburge
Die Verdammte Schneekönigin
Die Verdammte Schneekönigin

Nombre de messages : 15278
Age : 99
Localisation : Bourgogne, ma mignonne!
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Turinge le Mar 21 Sep 2010 - 17:34

Turinge était bien ignorant. Il avait encore beaucoup à apprendre. Il écouta donc avec attention les recommandations de la duchesse, essayant de s'imaginer ce que cette charge impliquait : respect du droit canon, non port des armes, assurer des offices réguliers, soutien aux habitants du lieu. Il comprenait et acceptait tout cela.

Le dernier point lui sembla plus obscur. Entrer dans la Suite de la Duchesse, cela signifiait-il partager un peu de son intimité ? C'était un bien grand honneur !
Cependant, il trembla, à l'idée qu'il pourrait faire des erreurs et ne pas savoir se comporter...


- Pardonnez moi, je n'ai jamais fréquenté de personnage de haut lignage donc je ne peux qu'imaginer ce qu'implique entrer dans votre suite... Il me faudra demeurer digne, serviable, agréable et correct en toute occasion, mais cela fait partie de ma nature et ne devrait pas me poser de problème.

Faire partie de votre suite signifie peut-être aussi vous accompagner en certaines circonstances, participer à certains événements, assister à vos audiences, vous apporter soutien et conseil.

Peut-être pouvez-vous m'en dire plus ?


Turinge réfléchit encore. Il se dit que la Duchesse lui faisait un bien grand honneur en l'intégrant si vite dans son entourage...
Elle était une personne honorable et sage et ce serait un plaisir pour lui que de la suivre. Il essaierait de se montrer à la hauteur de ses attentes, c'est sûr.

avatar
Turinge

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Ingeburge le Ven 24 Sep 2010 - 10:42

Oui, la question posée était d'importance car elle ne pouvait se permettre de faire de mauvais choix et, à cet instant de sa vie où elle sentait qu'un tournant serait bientôt pris, elle devait veiller à ce que ses décisions lui apportent le moins de contrariétés possibles, elle n'était pas naïve au point de se figurer qu'on la laisserait enfin tranquille.

Revenue de ses réflexions quelques peu désabusées, elle écouta Turinge qui semblait troublé par ce qu'elle venait de lui demander. N'ayant pas prétendu que l'interrogation soumise appelait à une réponse aisée, elle répondit tout d'abord :

— Effectivement, entrer dans ma maison implique un devoir de représentation et d'accompagnement lors de cérémonies, festivités et autres événements publics. Tout le monde y est astreint, dans la limite bien sûr de ses possibilités. Mais, ce à quoi je pensais est ce que vous n'avez fait qu'effleurer.

Fixant plus intensément son interlocuteur, la Duchesse d'Auxerre précisa son propos :
— Vous devrez, en tout lieu et en tout temps, faire preuve d'une conduite irréprochable. Il vous faut savoir que dès lors que vous rentrerez dans ma maison, tout ce que vous ferez, déclarerez, déciderez, aura – que vous le vouliez ou non – des conséquences sur ma personne et sur ma réputation et ce, d'autant plus si votre attitude s'avère condamnable. Les gens seront bien prompts à gloser et à se gausser de ce qu'une mauvaise personne est entrée à mon service. Certes, vous n'engagerez pas autant Auxerre par vos propos et vos actes que je pourrais l'engager, Auxerre étant mien, mais cela rejaillira forcément dessus. Vos choix et prises de parole auront des conséquences pour vous mais aussi pour moi.

Elle n'ajouta rien de plus, pas de question supplémentaire, pas de demande complémentaire, elle attendait juste une réaction qui scellerait, dans un sens ou un autre, l'entretien.

_________________
« Aultre n'aurai. »
avatar
Ingeburge
Die Verdammte Schneekönigin
Die Verdammte Schneekönigin

Nombre de messages : 15278
Age : 99
Localisation : Bourgogne, ma mignonne!
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Turinge le Ven 24 Sep 2010 - 16:51

Je comprends bien l'exigence de comportement que vous avez pour les gens de votre maison. J'y souscris et suis disposé à vous servir au mieux.
avatar
Turinge

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Ingeburge le Dim 26 Sep 2010 - 16:47

Pour la première fois depuis le début de l'entretien, Ingeburge esquissa un léger sourire. L'assentiment donné par Turinge avait été succinct mais des plus clairs et elle préférait de loin les personnes usant de concision tout en sachant se faire entendre que celles se perdant en vaines circonvolutions pour ne finalement rien dire du tout. Mais elle souriait surtout parce qu'elle voyait en ce nouveau recrutement un pas de plus vers l'édification d'une maison digne de ce rang et qu'elle aimait ce qu'elle avait appris du Cosnois. Bien évidemment, tout cela ne restait que sommaire mais elle faisait confiance à son instinct qui ne l'avait que rarement trompée.
Elle dit :

— Fort bien. Je suis heureuse que nous ayons pu ainsi nous accorder.

D'une poche, elle tira un trousseau de clés. Après, une courte recherche, elle trouva ce qu'elle cherchait et tendit l'objet à Turinge :
— Je vous propose de visiter l'église Saint-Alban, chapelle privée des Ducs d'Auxerre. Il sera bien temps plus tard d'évoquer les autres dépendances religieuses du duché qui sont fort nombreuses. Vous pourrez travailler en toute quiétude dans la sacristie et je vous y trouverai régulièrement afin d'œuvrer à votre édification.
Dans les jours à venir, paraîtra l'ordonnance ducale officialisant votre nomination en tant que chapelain.


La Duchesse d'Auxerre se leva, signifiant ainsi la fin de l'entretien :
— Bienvenue à vous. Nous nous reverrons très prochainement.


Dernière édition par Ingeburge le Dim 26 Sep 2010 - 21:51, édité 1 fois

_________________
« Aultre n'aurai. »
avatar
Ingeburge
Die Verdammte Schneekönigin
Die Verdammte Schneekönigin

Nombre de messages : 15278
Age : 99
Localisation : Bourgogne, ma mignonne!
Date d'inscription : 23/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Turinge le Dim 26 Sep 2010 - 18:42

A son arrivée à Auxerre, Turinge ne s'attendait pas du tout à la tournure que prenaient les événements. Il était cependant très fier que sa valeur ait été reconnue par la Duchesse Ingeburge qu'il admirait tant.

- Je vous remercie de votre accueil Votre Grâce. A très bientôt je l'espère.


Après s'être incliné respectueusement à la sortie de la dame, il suivit ses recommandations et alla prendre possession de la sacristie de la chapelle Ducale.
avatar
Turinge

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 04/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Entrevue avec un Saint-Anthelme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum