Une rouquine arrivée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rouquine arrivée

Message par Aelith le Jeu 16 Sep 2010 - 19:52

Elle était arrivée à Auxerre la veille.

La route de Tonnerre à la cité n'avait pas été longue: perchée sur le grand coursier alezan qui l'accompagnait depuis des années déjà, Aelith avait rapidement rejoint
Autessiodurum. Elle avait emporté si peu d'effets que nul coche n'avait été nécessaire - elle n'en possédait de toute façon pas, et le Duc de Saint-Fargeau aurait sans doute levé son légendaire sourcil si elle avait prétexté un voyage diplomatique pour se voir attribuer une voiture aux couleurs de la Bourgogne. Elle s'était cependant permis de prendre une chambre dans l'une des plus confortables auberges de la ville: les premières ventes du vin qu'elle produisait désormais s'étaient révélées fructueuses, et la rouquine espérait secrètement que le Chambertin serait bientôt reconnu et apprécié à travers la Bourgogne. C'était donc dans un lit confortable qu'elle avait passé la nuit, et le lendemain, ce fut avec une mine fraîche et reposée qu'elle se présenta à la Tour Gaillarde, entrée fortifiée du castel urbain des Ducs d'Auxerre.

Et alors qu'elle allait tendre son passe-droit d'une main gantée aux gardes en faction devant la lourde porte de bois, Aelith hésita, son nez se fronçant légèrement.


-« Le bon jour à vous, gardes d'Auxerre », dit-elle enfin, leur adressant en même temps en signe de tête.
-« Je suis Aelith-Anna de Chambertin: votre maîtresse la Duchesse m'a invitée en ces lieux afin de nous rencontrer. Je devais remettre ce sauf-conduit au sieur Lambert Harserieux, votre Capitaine si je ne m'abuse, mais j'imagine que vous le ferez appeler si cela est nécessaire... »

Et le coude de la rouquine de se détendre, pour présenter le document en question. Les gardes ne savaient sans doute pas lire, et c'est ce qui l'avait un instant fait hésiter. Mais ils ne manqueraient pas de reconnaître le sceau de la Duchesse: peut-être cela suffirait à lui faire passer la porte massive, qui semblait écraser de sa taille tout être humain ayant l'audace de souhaiter la franchir.






    A Aelith-Anna de Chambertin,
    Salut.



    Ma demoiselle,


    Après les ennuis de courrier et la transmission d'icelui, voici donc la retraite inattendue, impromptue, imprévue et surtout bien malvenue puisqu'elle a différé l'envoi de la lettre qui vous aurait servi de sauf-conduit au Châtelet du Castel d'Auxerre.

    Finalement, ce sauf-conduit, le voici, s'il vous plaît toujours d'accepter l'offre que je vous fis et de venir vous en entretenir avec moi à Auxerre. Si votre avis n'a donc point changé, il vous suffira de présenter cette lettre au Capitaine de la garde auxerroise, le sieur Lambert Harserieux, qui cantonne à proximité de la Tour Gaillarde; il ne vous sera ainsi fait aucune difficulté et je prendrai bien évidemment toutes les mesures nécessaires pour que vous soyez correctement et diligemment reçue chez moi.

    J'espère de tout cœur que vous vous excuserez le caractère lacunaire de ce billet, mille affaires me pressent encore et je préfère de loin que nous poursuivions nos échanges de vive voix.


    Que le Très-Haut vous garde.

    Rédigé et scellé le douzième jour de septembre de l'an de grâce MCDLVIII.

    SA Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg,
    Duchesse d'Auxerre.





_________________
avatar
Aelith
Flamboyante Maîtresse Equine
Flamboyante Maîtresse Equine

Nombre de messages : 536
Localisation : Tonnerre, Bourgogne
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rouquine arrivée

Message par Haerindor le Jeu 16 Sep 2010 - 20:32

Haerindor, négligemment appuyé contre un quelconque mur - l'endroit en était rempli -, attendit avec délice l'intervention du sieur Harserieux et de son parler plutôt... rugueux. La patience était toujours récompensée, c'est d'ailleurs ce que l'Ordre Teutonique essayait de lui faire rentrer dans le crâne depuis qu'il en avait poussé les portes.

Il eut soudain un remords ; la Prinzessin ne tolérait guère - c'est-à-dire qu'elle punissait sévèrement à la cravache - toute flânerie rémunérée. Il se rendit donc à l'évidence, et se rendit là où le devoir l'appelait, au près de celle qu'il devait garder de tout mal. Cela lui sembla bon et bien tourné ; il se promit de lui toucher un mot à propos de la rouquine qui aurait à survivre à la noyade par postillons avant de pouvoir prétendre à une quelconque entrevue.
avatar
Haerindor
Præfectus Prætorio
Præfectus Prætorio

Nombre de messages : 73
Localisation : En campagne, banane...
Date d'inscription : 06/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rouquine arrivée

Message par Lambert Harserieux le Ven 17 Sep 2010 - 21:06

Lambert, assis dans le châtelet et fort occupé à aiguiser finement une lame destinée à la découpe du morceau de jambon fumé de son repas, entendit son nom prononcé au dehors. Il se redressa et passa la tête par-dessus le parapet.
En bas, deux hallebardiers examinaient un document, plus précisément le blason en tête, et s'échangeaient des regards incertains.


Hem, hem... fit Lambert pour attirer l'attention.
Vos ez lai Chambretin ? lança-t-il à l'arrivante.
Ch'ost-y lai Chambretin ? demanda-t-il aussitôt aux deux gardes qui levaient le nez en l'air.

Si ch'ost lai Chambretin, o faut lai faire intrer et lui monstrer l'aulai magnai ! Ch'ost lai duchiesse qu'lai invitée.
avatar
Lambert Harserieux
Gairdien du chastelet d'Ausserre
Gairdien du chastelet d'Ausserre

Nombre de messages : 36
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 15/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rouquine arrivée

Message par Aelith le Sam 18 Sep 2010 - 16:13

"Hem hem", manqua également de répondre la rouquine devant l'accent de l'homme en armure dont la voix lui parvenait du dessus. "ChambERtin", faillit-elle également corriger, mais elle y renonça rapidement, se disant que, peut-être, c'était peine perdue. Et comme elle n'avait guère l'intention d'entrer dans une savante discussion avec un homme qui parlait une langue qu'elle comprenait, certes, mais au moyen d'une incroyable dépense d'énergie en concentration, elle se contenta de sourire, acquiesçant, puis adressa un signe de tête en guise de remerciement - et récupérant au passage la missive de la Duchesse, non mais.

"L'aula magna" avait-elle cru comprendre... Si la dénomination n'était pas mensongère, il aurait fallu être aveugle pour ne point le trouver.

_________________
avatar
Aelith
Flamboyante Maîtresse Equine
Flamboyante Maîtresse Equine

Nombre de messages : 536
Localisation : Tonnerre, Bourgogne
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rouquine arrivée

Message par Aubin Fichot le Dim 19 Sep 2010 - 15:13

Aubin Fichot se sentait un brin nostalgique. La fin du mois de septembre avançait à grands pas et avec lui arrivait la fin de l'été. Et la fin de l'été pour un gars comme Aubin Fichot, ça signifiait deux choses : que déjà, il allait devoir travailler plus car tout le monde serait sorti de retraite et irait faire ci, irait faire ça, et faire ci et faire ça à Auxerre notamment, ce qui aurait pour conséquence foutrement pénible d'avoir Lambert Harserieux plus souvent sur le dos et ça voulait dire aussi, et allez savoir si ce n'était pas ça qu'il regrettait plus que le surcroît de boulot, que c'en était fini de pouvoir observer les filles en leur tenue estivale car, avec la fin de l'été venait le retour des fichus, des mantes et autres capes qui enveloppaient et dissimulaient à son œil intéressé les formes du beau sexe. Oui, Aubin Fichot était un brin nostalgique alors qu'avec un de ses compères, il gardait malgré lui, contre sa volonté, le portail du Castel d'Auxerre. C'était le truc qu'il détestait le plus, à moins que ce fut d'être sur la courtine à mater les alentours, ou alors quand il était de service de nuit. Bref, ça le gonflait mais puisque la paie était bonne, la pitance potable et le costume classieux, qu'il ne voulait pas comme son paternel gratter le sol, que ça lui donnait plus de succès auprès des demoiselles et que ça lui permettait de reluquer tout ce qui lui passait sous le nez – il était bougrement bien placé en ville le château! – il faisait le planton en ce jour.

Et de faire le pied de grue, ça lui permit en cette fin d'été de voir une fille à la chevelure couleur de cet automne qui s'annonçait débouler devant lui et son acolyte, sur un cheval. Ce qu'elle faisait là? Ce qu'elle voulait? Ce qu'elle attendait? Ça n'avait aucune importance pour le Fichot, pour qui les motifs des visiteurs n'en avaient jamais, et là ça en avait encore moins que d'habitude, forcément. Il était trop occupé à observer la donzelle cavalière, oubliant qu'une heure auparavant, il avait assuré à la Marion qu'il n'y avait qu'elle, pour toujours, à jamais, juré, craché. Il avait craché au sol d'ailleurs, une chance que la Duchesse ait été occupée ailleurs. Donc, pendant que l'autre à côté de lui examinait le parchemin armorié et scellé, lui, il restait comme un benêt à regarder Aelith-Anna. Pas courant ça, une de la haute, à tous les coups, tout ce qui lui paraissait curieux, c'était un truc de la haute.

Puis, patatras, le rêve avait été brisé. Non pas qu'elle avait une voix geignarde, non pas qu'elle avait les dents gâtées, non pas qu'elle avait une barbe hirsute. Non, ça c'était le portrait du Lambert qui venait, en braillant comme il savait si bien le faire, de mettre un terme à sa rêvasserie. Il gueulait, pour donner des ordres et indiquer qu'il fallait ouvrir si c'était la bonne personne. Heureusement qu'elle sourit pour toute réponse la rousse, ça le consola un peu et ça lui donna même une idée. Collant une bourrade à son camarade pour qu'il fasse ouvrir le portail, montrant là une énergie qu'il déployait une fois tous les cinquante-huit jours, lui, il se tiendrait prêt pour guider « lai Chambretin » à l'Aula pendant que le canasson serait pris en charge.

Ce travail avait des bons côtés quand même.

Aubin Fichot
Arquandier!
Arquandier!

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 20/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rouquine arrivée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum